rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Dim 31 Aoû - 15:45

voila le rEvo est parti en Espagne, je peux donc être plus clair sur les motivations ayant entrainé mon changement de machine
Ca faisait un moment que les relations étaient loin d'être au beau fixe avec le concepteur de la machine : Paul R. : débat assez "musclé" sur l'incompétence notoire du formateur qui m'a enseigné sur le rEvo .... mais j'avais finalement peu a faire avec la société rEvo

Début 2014 je désire acheter le kit de remise a niveau de la machine : 400 euros quand même ... je passe un mail a rEvo qui me répond que les pièces sont en stock : pour arranger le coup je leur demande de me faire un livraison pendant le salon de la plongée comme ils l'avaient fait l'année précédente : et la refus immédiat ... merci pour le service du coup je paye une expédition "plein pot"
je précise bien que mon adresse de livraison doit être mon adresse perso et non mon adresse de boulot (rEvo avait les 2 adresses car parfois je préfère une livraison au boulot)

15 jours se passent... rien ... j'ai pourtant été débité des 400 boules
coup de fil a rEvo ... non non vos pièces ont été livrés nous ne comprenons pas
vérification après du transporteur : colis non livré ré-expédié a l'envoyeur
re coup de fil a rEvo : Paul R. n'est pas la je ne peux rien faire (sic!) .... le ton monte et après vérification ces enfoirés ont remis les pièces ... en stock  pale
j'ai du NEGOCIER pour me faire ré-envoyer les pièces a la bonne adresse !

au salon de la plongée je vais voir Paul, lui explique mon mécontentement : il n'en a rien a foutre et m'envoie quasiment chier ! en gros c'est de MA faute car j'ai deux adresses de livraison, et il me plante sur son stand pour aller discuter avec un "futur client"

le con : c'est la goute d'eau qui fait déborder le vase j'envisageais un rEvo micro titane ... je trouve le rEvo mini trop lourd et j'aimerai une machine plus compacte et legère : mais je ne suis pas prêt de lui redonner de l'argent !
bref contact avec Innerspace, discussion plus qu’intéressante avec Leon Scamahorn : la décision était pliée : adieux rEvo bonjour Innerspace

rEvo fait d'excellentes machines, mais leur patron est tout sauf un commerçant ! renseignez vous, la liste des "fachés" avec lui ne se comptent plus, et je n'ai pas fait exception a la règle
posez vous donc la question "pourquoi diable Aldo est formateur sur toutes les machines du marché .... sauf rEvo"   clown

Bref recylceur rEvo : 100% satisfait : société rEvo : une horreur
avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par ebourzeix le Dim 31 Aoû - 16:08

le 1er article ! excellent lol!
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2217
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Dim 31 Aoû - 16:09

ca donne le ton pig
avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par André MONDRY le Ven 5 Sep - 20:03

Je suis le seul à avoir maté le Vénitien (du Nord).

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par ebourzeix le Ven 5 Sep - 20:36

bravo André king
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2217
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par DANGUE le Sam 6 Sep - 7:39

André MONDRY a écrit:Je suis le seul à avoir maté le Vénitien (du Nord).

Pas suffisant cette simple phrase, il faut expliquer Very Happy

DANGUE
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 487
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par André MONDRY le Sam 6 Sep - 10:41

Vas voir sur mon Facebook André Mondry concernant la reconstruction d'un rEvo III à partir d'un rEvo II. J'ai eu toutes les pièces sans être breveté. Achetées en occasion ou fabriquées. Et ce qui lui est resté à l'époque dans la gorge. J'ai obtenu, sans manigance, les dernières pièces de son usine alors qu'il était en voyage d'affaire en Chine.
Si on n'est pas encore copain. Envoie moi une demande de copinage.

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par ebourzeix le Ven 12 Sep - 22:32

hahaha, excellent ! "fabriquées", c'est juste génial.
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2217
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Lun 13 Oct - 9:28

puisqu'il y en a ici et ailleurs qui ne comprennent pas mon aversion pour la société rEvo je vais me permettre de détailler mon relationnel avec le fabricant Belge qui n'est pas piqué des hannetons

C'est en 2010 ou tout commence : après de nombreux essais de machine je me décide pour l'achat d'un rEvo neuf direct a l'usine , la machine qui me plaisais le plus etait le Meg, mais il était vraiment trop cher et je redoutais a l'époque le "non-CE"... je passe sur le refus de vente tant que je ne suis pas formé, ou la proposition de livrer la machine a un instructeur (il rêve le belge ou quoi !!! mais bien sur je vais faire livrer une machine a 7.000 boules a un mec que je ne connais pas) ... j'ai enfin le bestiau et fait une formation

Cette dernière formation est un catastrophe, je passe sur le total amateurisme du gus (alors que la société rEvo tiens soit disant a la "qualité" de ses formateurs ! sic Twisted Evil ) ... mais a l'issu de cette formation je constate que le support de HUD (oui oui ce petit truc a 2 balles) est un peu haut, je vois que rEvo en propose un plus bas et je me dis naïvement que rEvo va m'en voyer un après avoir laché autant chez lui .... que néni il faudra payer au prix fort le petit machin + majoration paypal + frais d’expédition ;;; ca commence TRES fort : n'espèrez aucun "cadeau" commercial auprès du cerbère Belge : un sous est un sous : tu es une bonne vache a lait

Quand tu fais remarquer qu'une vis rouille c'est bien sur de ta faute car tu rinces mal le matos (manque de pot je ne plonge presque qu'en eau douce) , quand tu achètes le kit de pièce "annuel" la c'est le pompon : le support de cellule nouvelle mouture perce les poumons ... pas grave on t'envoie une procédure pour jouer de la perçeuse ... mais a aucun moment on propose de te remplacer la pièce défectueuse Shocked

Et puis il y a le rEvoDream , je veux faire un upgrade pour le version Pietzo : pas de problème MAIS il faut renvoyer le rEvodream complet : je tente bien d'expliquer qu'il suffit de m'envoyer le circuit et je ferai la soudure : non non et non ..... 3 semaines après revodream de retour : je rebranche le tout ... et la impossible de calibrer : je contacte rEvo : ben bien sur c'est moi qui ne sait pas faire !!! Shocked Shocked Shocked Shocked on me prend pour un technodéficient : j'ai beau insister ça marche pas, je plonge avec le bestiau : pas mieux toujours en panne ... et puis 2 semaines après communication de "rEvo" : il y a un problème sur les premières unités !!! ha ha ha .... et la pour me dépanner : il vont m'envoyer un circuit a souder moi même :mdr: :mdr: :mdr: putain quand il était question que je fasse la modif moi même un mois avant c'était impossible mais maintenant qu'il y a du SAV : démerde toi !!!! : et la le choc en ouvrant le rEvodream : du travail de porc avec de la colle dans le passe fil pour assurer l'étanchéité : tu m'étonnes qu'il ne voulaient pas que j'ouvre : il parait que c'est Greenforce qui fait ça pale ... en tout cas c'est du tRES mauvais bricolage

je passerai sur le PVC usiné qui prend du jeu avec le temps : un canister est monté TRES serré mais l'autre a un jeu un peu inquiétant après 4 ans d'usage, sur la connectique des tuyaux annelés qui est resté désespérément dure sur le tuyau expiratoire ....

et puis ils me font le coup expliqué plus haut : c'est la goute d'eau qui fait franchement déborder le vase !!!

voila vous savez tout : que l'on ne me raconte JAMAIS que rEvo a un bon SAV ce sont des anes commercialement, quand a leur produit : oui il est bien conçu mais oui il est mal réalisé dans le détail : sur de nombreux point c'est de l'artisanat : ceci pourrai être corrigé avec plus de rigueur et un SAV hors pair : mais ce n'est manifestement pas la politique de la maison

voila pourquoi je continuerai a dissuader quiconque d'acheter un rEvo et d'avertir les clients ou futurs clients d'ou ils mettent les pieds

avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par André MONDRY le Lun 13 Oct - 11:00

Ben moi, j'ai obtenu mon premier rEvo, un II inox standard, mCCR en l'échangeant contre un Poseidon mk6. Deux mois plus tard, toujours pas formé, j'ai fait faire l'upgrade avec des pièces d'occase trouvées sur internet, dont un Predator.  Là ils se sont rendu compte que je n'étais pas client mais entretemps, je me suis inscrit pour une formation et  Very Happy j'ai pu récupérer le produit à l'usine ... pour compte du moniteur. Very Happy Ensuite j'ai demandé un upgrade vers le rEvo III mini.  3000 euros pour changer de caisse.  J'ai pas voulu et j'ai trouvé la plupart des pièces sur le web.  Il me manquait quelques bricoles, je les ai demandées en usine.  Niet niet niet.  Je les ai commandées aux USA et notre Vénitien a fait capoter la vente.  Là je me suis dit que c'était foutu si je ne me "hâtais" pas de terminer ma formation commencée alors depuis près de 8 mois.  Alors je suis allé à l'usine, par hasard (c'est la vérité) alors que Paul était en Chine et quand le responsable de l'atelier s'est rendu compte de mes compétences techniques, il m'a vendu les pièces en disant que la Boss allait râler.  J'ai fait mes emplettes sur les rayonnages de chez Ray Tech.  Vous me mettrez un poumon, non deux, quelques vis, un couvercle ... c'était gai.  Le lendemain Paul était de retour et m'a envoyé un mail très sévère : de chez moi, j'avais l'impression de l'entendre jurer à 50 kilomètres de là.  Je lui ai dit que je serais magnanime et que je ne raconterais pas à la presse mon parcours du combattant.  Et que, comme j'étais bon joueur (parce que j'avais gagné), j'allais quand même achever la formation.  Maintenant je peux avoir toutes les pièces mais je n'en ai plus besoin.  Faut dire aussi, que je n'en étais pas à mon coup d'essai.  J'avais déjà fait le coup 2 fois chez Juergensen Marine, 2 fois chez AP VALVES, 1 fois chez Innerspace et une fois chez VR Technology.  Mais Paul est un gentil, il ne m'en a pas tenu (trop) rigueur et m'a même accepté comme ami ...... sur .... Facebook.

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Lun 13 Oct - 12:46

il faudrait peut être lui expliquer les règles de ventes en Europe : ce qu'il fait c'est du refus de vente et c'est illégal
mais il n'est pas a un paradoxe près le despote de Bruges ... enfin l'illégal il doit bien connaitre en vendant un recycleur soit disant CE :
comment soit disant ????  Shocked  Shocked

ben oui tant qu'a vider mon sac, je vous explique : une norme CE est définitivement adoptée quand elle est publiée OR le rEvo se prétend CE ... sur une norme provisoire qui n'a JAMAIS été publiée :



regardez le petit "pr" devant "EN 14143:2009" .... pr pour provisoire

certes il est tout a fait légal de se référer a une norme provisoire MAIS tant que cette norme n'est pas publiée le matériel n'est PAS conforme a la norme en vigueur .... manque de pot pour rEvo cette EN 14143:2009 n'a JAMAIS vu le jour !!!!

si on suit le code du sport a la lettre (le matériel doit être conforme a la norme en vigueur) le rEvo n'a jamais été "CE" : a titre perso je m'en contrefous, mais si on veut être "carré" ce que je dis est la stricte vérité
avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par venturi le Lun 13 Oct - 14:08

Jean-Michel a écrit:sur de nombreux point c'est de l'artisanat : ceci pourrai être corrigé avec plus de rigueur et un SAV hors pair

je me suis laissé dire que chez AP, selon Martin Parker, le contrôle qualité est un gros poste, en dépit de l'aspect tuyau pvc de la machine. Effectivement, on est dans l'artisanat, vu le volume de ventes mondiales de ces machines.
avatar
venturi
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 104
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Lun 13 Oct - 14:44

venturi a écrit:
Jean-Michel a écrit:sur de nombreux point c'est de l'artisanat : ceci pourrai être corrigé avec plus de rigueur et un SAV hors pair

je me suis laissé dire que chez AP, selon Martin Parker, le contrôle qualité est un gros poste, en dépit de l'aspect tuyau pvc de la machine. Effectivement, on est dans l'artisanat, vu le volume de ventes mondiales de ces machines.

je veux bien croire que le contrôle qualité est un poste important sur le prix de reviens d'une machine : chose beaucoup plus facile a faire de surcroit sur une machine comme les AP avec de nombreuses pièces plastiques moulées moins sujettes aux défauts de cote que des pièces usinées

quand je parle d'artisanat je ne parle pas que des quantités produites et je m'explique : la différence majeure entre artisanat et industrie ne dépend pas du volume de production mais de l'approche technique : l'artisan "bricole" sans aucun sens péjoratif : il n'a pas de procédure d'assemblage ni de contrôle mais effectue un auto-controle : les produits artisanaux peuvent être d'excellente qualité ! avec des artisans responsables et aimant le travail bien fait, mais par définition l'artisan est plus sujet aux dérives de fabrication

au contraire l'industriel suit des procédures que cela soit au niveau de la conception, que de l'assemblage et de la fabrication : on limite au plus possible l'improvisation : c'est l'approche d'ISC : une société ISO 9001 qui suit des procédures précises de la conception a la fabrication et jusqu'a la livraison : cela inclus aussi les procédures pour le SAV

et quand on voit un recycleur ISC c'est ce qui saute aux yeux c'est du travail industriel même si c'est de la petite série (je rappelle que le pathfinder en est environ a 150 pièces produites alors que le rEvo a du dépasser 500)

bref on peut être artisan et produire en grande série ou être industriel et faire de la petite série : dans mon boulot je suis industriel et nous ne faisons jamais de grande série

pour revenir a nos machines, le rEvo est pour moi un produit artisanal, avec en plus pas mal de sous traitance (le tournage du plastique chez Greenforce ...) avec ses "variantes" et autre génération intermédiaire, son évolution permanente via des kits pièces ... tout cela serai parfait si il y avait un vrai suivi de clientèle !

les produits ISC sont des produits industriels avec beaucoup moins de sous traitance, une maitrise des process de fabrication un vrai suivi et un SAV qui tiens plus que la route : c'est aussi des choix techniques couteux (la plupart des pièces usinées dans la masse) ... le résultat : des machines chères oui c'est vrai ! ... mais quand l'artisan demande aujourd'hui plus cher a configutation égale que l'industriel c'est la ou il y a un vrai problème !!! sans parler du refus de vente, du suivi SAV indigent .....

payer pas loin de 10.000 euros un rEvo titane RMS alors que l'on a encore droit aux passe-fils collés pour étanchéifier, a la connectique sensée être dé-connectable sous l'eau mais qui ne l'est pas au HUD avec des diodes d'un autre age ... j'en passe et des meilleures ... la coupe est pleine







avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par André MONDRY le Lun 13 Oct - 14:52

Intéressant.  A creuser cette histoire.
Perso, je m'en fous, le mien n'est pas CE : parce que je l'ai monté moi-même, ma plaquette est donc vierge et je peux y graver ce que je veux.
Par contre, bien que sur le fond nous avons un avis assez proche sur la question, j'aimerais faire remarquer :
- la norme CE du rEvo (tant soit peu qu'elle existe) implique qu'aucune modification à la machine ne peut être faite que suivant le cahier des charges prévu dans la norme,  par le fabricant ou dans un de ses ateliers agréés.  En soi, même si c'est embêtant, cela justifie que tout soit fait en usine ou assimilé, par le fabricant ou assimilé mais certainement pas par l'utilisateur.  Ca rend plausible qu'on ne puisse remplacer soi-même, la plaquette électronique d'un rEvodream dans ton cas ou un poumon dans le mien.   Le refus de vendre certaines pièces pourrait légalement se justifier de la même façon.
- Il y a bien d'autres produits qu'on ne peut pas acheter sans montrer qu'on détient un permis adhoc pour l'utiliser : certains véhicules, armes ....

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Jean-Michel le Lun 13 Oct - 15:01

Intéressant.  A creuser cette histoire.

pour ce que je dis sur la CE je vous engage a vérifier par vous même c'est assez facile a faire : vous verrez que je dis la stricte vérité : même si rEvo a parfaitement le droit de labellisé des produits prCE .... cela ne les rend d'aucune façon conforme aux normes en vigueur


Perso, je m'en fous, le mien n'est pas CE : parce que je l'ai monté moi-même, ma plaquette est donc vierge et je peux y graver ce que je veux.
Par contre, bien que sur le fond nous avons un avis assez proche sur la question, j'aimerais faire remarquer :
- la norme CE du rEvo (tant soit peu qu'elle existe) implique qu'aucune modification à la machine ne peut être faite que suivant le cahier des charges prévu dans la norme,  par le fabricant ou dans un de ses ateliers agréés.  En soi, même si c'est embêtant, cela justifie que tout soit fait en usine ou assimilé, par le fabricant ou assimilé mais certainement pas par l'utilisateur.  

que dalle : le tout c'est qu'il sorte CE de ses ateliers : ensuite si tu le modifie clairement il n'est plus CE .... tu achetes une lampe pour chez toi qui est CE tu changes l'ampoule pour une plus puissante : la lampe n'est plus CE ... pourtant j'ai droit d'acheter une ampoule avec une puissance supérieure a l'originale : CQFD



Ca rend plausible qu'on ne puisse remplacer soi-même, la plaquette électronique d'un rEvodream dans ton cas ou un poumon dans le mien.   Le refus de vendre certaines pièces pourrait légalement se justifier de la même façon.

la encore que dalle : tu trouves de la pièce détachée auto : ta voiture est CE si tu mets de l'adaptable tu rends ta voiture éventuellement hors norme mais il n'est pas interdit d'acheter des pièces ... la encore CQFD

- Il y a bien d'autres produits qu'on ne peut pas acheter sans montrer qu'on détient un permis adhoc pour l'utiliser : certains véhicules, armes ....

rigolade : en France tu peux acheter une voiture si tu n'as pas le permis : pour les armes il s'agit de quelque chose qui n'a rien a voir avec les normes mais une législation restrictive : se réfugier derrière une norme pour refuser de vendre des pièces est une fois de plus un mensonge de la part de rEvo ... ils ne sont pas a ça prêt !!!!


avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par André MONDRY le Lun 13 Oct - 15:20

D'accord mais il ne peut pas mettre un produit sur le marché européen sans l'avoir fait homologuer CE. Il doit aussi s'engager à maintenir ses produits conformes au cahier des charges de la norme : en imposant un passage obligé par l'usine il se conforme à cet engagement. Mais cela va plus loin. En cas d'accident avec une de ses machines, il peut dégager sa responsabilité en montrant qu'il prend les mesures nécessaires pour éviter qu'on puisse bricoler soi-même sa machine.

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par ebourzeix le Mar 14 Oct - 20:12

Intéressant. Ce sont des points dont on a pas conscience à première vue.
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2217
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: rEvo ou comment un patron fini par vous dégouter de ses produits

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum