compte rendu de plongée et vidéo de l'Oxygers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

compte rendu de plongée et vidéo de l'Oxygers

Message par Jean-Michel le Lun 8 Sep - 21:21

je vous livre ici mes premières impressions de plongée sur mon Oxygers 97 en Mars dernier j'ai depuis pas mal plongé avec Wink

Premières impressions de plongée sur mon Oxygers

Pour commencer je dirai que l’attente fut … longue ! pour ceux qui me connaissent, j’avais reçu cet Oxygers neuf début Décembre, il m’a fallu un peu de temps pour réunir tous les éléments manquants (bloc, lyre …) et trouver un week-end ou enfin l’essayer

Samedi matin je procède au déballage de l’engin et déjà certains regards interrogateurs se posent sur la petite machine ! , je remplis le filtre comme l’a montré récemment Eric en vidéo, de mon côté j’utilise une chaux un peu différente de la très classique Sofnolime 797 : je prends de la Sphérasorb : une chaux sous forme de petites billes plus adaptée aux anciens filtres dont les trous sont plus gros que les recycleurs sportifs moderne.

Je passe ensuite au gonflage du bloc alu de 2 litres, avec au passage quelques soucis d’étanchéité du système de remplissage : merci a Thierry pour la « bidouille » qui n’hésite pas a m’aider a gonfler un bloc militaire non ré-éprouvé pour que je puisse plonger en solo sur une machine non CE ! : non non n’allez pas croire que « du coté de Roussay » est « open bar », mais nous avons construit avec Thierry une relation faisant qu’il me fait confiance pour ne pas déconner avec mes petites machines : n’espérez donc pas arriver a Roussay sans connaitre les lieux et jouer directement avec vos recycleurs : vous devrez d’abord vous faire connaitre du maître des lieux Wink

Je place le bloc et procède aux classiques tests de dépression et de surpression : tout roule l’oxygers est étanche : j’inaugure pour l’occasion ma configuration « CCR O2 » : le gilet sidemount SMS50 de chez Hollis, associé a une petite bouteille de 0,8 l alu portée dans le bas du dos a l’horizontale pour pouvoir gonfler le gilet et la combinaison étanche

Allez c’est parti : 10 kg de lest réparti entre un baudrier de 7kg et une ceinture (et oui le CCRO2 en étanche ça demande du lest …), une dernière vérification mentale essentielle : plein de chaux, bloc ouvert …et je procède aux rinçage des poumons

S’immerger avec une nouvelle machine demande toujours beaucoup de précaution, j’ai bien sur vérifié et revérifié la machine avant, mais cela ne remplaceras surement pas la première immersion, et j’ai toujours ces premières minutes de vrai appréhension qui sont a mon avis essentielles : TOUJOURS garder en tête que la plongée a l’oxy pur représente un vrai danger, nettement plus important que la plongée loisir en palanquée : je pars seul, sur une machine militaire, sans bailout , avec un gaz qui ne permet pas la moindre erreur de profondeur dans de l’eau très froide et a la visibilité très réduite : la prise de conscience de ces vrais dangers et la « ceinture de sécurité » indispensable a la pratique du recycleur militaire

Dès les premières secondes je retrouve ce confort étonnant de l’oxygers : l’injection d’oxygène a la demande est une vraie merveille ! le plongeur n’a jamais a s’occuper de remplir son faux poumon, la machine le fait automatiquement en fonction du gonflage de ce dernier, une vis sur le devant de l’appareil (que vous me verrez régler sur la vidéo) permet d’ajuster la dureté d’injection : c’est tout simplement idéal

Je passe 10 bonnes minutes dans 2-3 mètres d’eau pour être sur qu’en cas de problème un simple coup de palme me permette de regagner la surface … mais ici RAS je respire de l’air chaud qui n’est pas un luxe dans cette eau a 8° : petit tour vers le parcours spéléo, mais sans rentrer dans les tuyaux pour cette première immersion, puis je longe le tombant vers le ponton

40 minutes d’immersion et je commence un entendre un lèger « glou glou » dans les tuyaux, par précaution je met fin a la plongée : a l’ouverture de la machine je ne constaterai que quelques traces de condensation mais aucune entrée d’eau : mieux vaut être prudent

Dimanche matin je repars pour une belle expo avec l’Oxygers, cette fois ci plus en confiance vu la plongée parfaite de la veille : 100 bars d’oxy dans le bloc (attention l’oxygers n’a pas de mano) les tests habituels et c’est reparti : cette fois ci je pars directement vers le ponton et survole les beaux tombants, je surprends les carpes peu habituées a voir un plongeur aussi discret, et fait une … simulation de pose de charge sur le bateau de Roussay !!! , je continue main gauche et fait gentiment demi-tour au bout de 20 minutes d’avancée a vitesse de sénateur

Je décide d’aller faire un tour du coté du parcours spéléo et cette fois ci joue a rentrer dans les tuyaux, j’ai l’occasion de croiser pas mal de plongeurs qui ne me voient pas en raison de la mauvaise visi et de la discrétion absolue du CCR02 … j’ai l’impression d’être le chasseur au milieu … d’un troupeau de gnous !!! je sais je ne suis pas très gentil, mais je croise ces grappes de plongeurs touillant allègrement le fond et créant autour d’eux de grandes volutes de vase ! les yeux rivés sur leur chef de palanquée ils ne me voient même pas a moins d’un mètre d’eux, obsédés par leur « exercice » : nous ne plongeons pas dans le même monde

Après un bon moment dans la zone je croise deux plongeurs … je les suis silencieusement et pas un instant Yvon n’imaginera avoir un plongeur quasi dans ses palmes ! cela fait bientôt une heure que je suis dans l’eau et décide de sortir en même temps qu’eux

1 heure de bonheur ! cet Oxygers est définitivement la meilleure machine de sa catégorie qu’il m’est été donné d’essayer : ce n’est pas franchement un hasard qu’elle est été en service pas loin de 50 ans dans la marine nationale

Suivra le démontage ou je constaterai que le recycleur est resté parfaitement sec, puis le vidage de la chaux : quelques grains ont tournés au violet : indicateur que la chaux a parfaitement fonctionné et que j’avais encore pas mal de marge (l’Oxygers est donné pour 3 heures d’autonomie, j’ai jeté la chaux au bout d’1h40)

Je suis donc ravi de ce premier essai, et j’ai hâte de plonger « en palanquée » avec mes amis CCR02 ! : la solo est bien sur un plaisir rare, mais partager cette joie avec des amis est aussi plus qu’agréable : j’espère donc a bientôt pour une réunion d’Oxygers !

et voila la vidéo de la plongée :



avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum