Essai recycleur : SHARK rebreather

Aller en bas

Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par Akronyme le Mar 17 Avr - 10:06

Avant toute choses, pour tout ce qui est caractéristiques, je vous propose d'aller faire un tour sur le site du fabricant, très bien fait et très complet : http://www.sharkrebreathers.com/  :thumb:
Après en avoir entendu parlé, vu sur des vidéos à droite et à gauche, j'étais assez curieux de cette nouvelle bête qui se voulait rationnelle et bien pensée. J'ai eu l'occasion de tester cette bête hier soir, grâce à mon instructeur rEvo, Mike Konstantinou pour ceux qui le connaissent. Il a été un des principaux formateur rEvo dans la région depuis si longtemps que j'ai été surpris qu'il me parle du shark avec autant d'entousiasme, lui qui ne tarrissait pas d'éloges sur la machine à 2 canister. Après un petit coup de fil et quelques discussions de messageries instantanées incluant Marc  cheers  (alias le commandant Марк, alias raira), on se donne rdv à la base secrète d'Hermance pour paufiner l'instruction rEvo de Marc et me faire tester le SHARK, en mode touriste suiveur. Ca tombe méchamment bien, c'est ce que je sais faire le mieux, le touriste! Et devant tout touriste qui se respecte, on commence par un tour au sec de la bestiole, Mike s'y colle de bonne grâce et on fait un démontage-montage complet en guise de présentation exhaustive.



De derrière


De devant

Plongeant habituellement (si on peut appeler ça habituel entre les multiples tests de matos plus ou moins déglingos) un rEvo standard mCCR (ce que je conçoit comme la rationnalité même, sans chichis), le premier truc qui frappe, c'est la qualité de finition. Je suis d'accord, le rEvo a des progrès à faire, mais là... c'est le jour et la nuit. Si le ramage se rapporte au plumage, c'est bien possible que ce soit le phénix des hôtes de ce lac.  :love:  Qu'on me comprenne bien, la finition ferai passer un Meg ou un JJ pour un tas de branches passé dans un sèche linge. Tout est propre et bien ébavuré (ceux qui ont eu des revo II comprendrons l'allusion), le noir mat du tube (anodisation de l'alu) semble méga solide, les découpes sont propres, etc. Celui que je testais avait la partie qui protège les poumons (comme un kiss, un peu) anodisée bleu, bin ça donnait super classe! Une mention spéciale pour les supports de bloc, c'est super bien foutu et ça prend quasi pas de place. Il y a des découpes pour faire passer les détendeurs et c'est très appréciable. Les poumons sont séparables facilement avec des glissières en bas pour le maintenir correctement, simple et efficace, j'aime. Bon, maintenant c'est pas tout ça, mais on arrive au coeur du truc : la tête.
Usinée dans un bloc de POM, elle est retenue dans le tube par un système de lame ressort avec un "teton" qui vient se clipser dans un trou sur le tube externe. Deux joints toriques pour l'étanchéité, plus 2 joint dans le tube qui plonge dans le canister, en dessous. Ils ont repris le concept MEG pour la chaux, ciculation de l'air expiré sur l'extérieur, paroi froide qui condense l'humidité de l'air pour ne pas trop saturer la chaux en humidité et inspiration à travers ladite chaux. Le canister est transparent, on dirait du lexan, ça ressemble un peu au canister du submatix. Il y a une entretoise en dessous, ce qui permet, outre de faire piège à eau en bas, de pouvoir avoir différentes tailles de canister. Il faut croire que ça marche plutôt bien, avec le volume standard, le test CE passe 4h avec 2,3 kg de chaux (sauf erreur), contre environs 60 minutes de moins avec les autres machines (machines CE, je sais pas pour le MEG puisqu'ils n'en font plus).  :up:
Faut être honnête, c'est au moment de la présentation de la tête que j'ai tilté sur le premier truc négatif à mon sens, et c'est l'accès à la chaux/démontage de la tête. Pas de problèmes pour tout ce qui est électronique, tout passe via un gros connecteur LOMO réellement étanche (et pas juste aux éclaboussures, comme peut l'être une connectique fisher, véridique) qui lui relie les différentses électroniques externes (ordi, hud, etc.) via un boitier externe avec des presse-étoupes. Le hic c'est plus les 4 connecteurs gaz. Un pour l'injection oxy via le solénoïde, un via l'injecteur manuel, un diluant manuel, un diluant ADV. ça fait beaucoup, le tout avec des connectiques façon détendeur (côté second étage). Rationnellement, c'est pratique, on a les joints qui vont bien dans la boite à joints, c'est une techno éprouvée et il y a aucun risque de déconnection intempestive comm il pourrait y avoir avec un QC, par exemple. Mais, ça fait des machins à serrer, des risques potentiels de fuite, à voir à l'usage.




Pour quelqu'un habitué à virer ses 2 cartouches de chaux d'un coup d'écrou croix, ça fait beaucoup à faire juste pour atteindre la chaux, sans compter qu'il faut aussi déconnecter la boucle et les faux poumons sans compter la petite plaque de protection des poumons. Pour moi, c'est véritablement le seul point noir de la machine. Le côté positif, c'est qu'une fois qu'on a enlevé la chaux, rien n'empêche de facilement faire un rinçage des poumons. Sommes toutes c'est un compromis, mais pour désolidariser la tête ça fait une méga chiée de connections (7), donc de joints (min 11, de tête) et donc de multiples possibilités de fuites, et ça, j'aime pas du tout. Il est certainement possible de pas tout virer pour changer la chaux, mais ça implique une tête de travers, qui tire sur un cable et des tuyaux, mais bref, dans les règles de l'art, c'est comme ça. Ah oui, dans la tête, se logent 2 accus 18650 pour l'alimentation de l'ordi et du solénoide. Il sont prévu pour être en redondance, ce qui est une très bonne idée. Dernier point externe avant l'allumage de la bête, la boucle. Longue (environs 60cm), elle est solidarisée au niveau des épaules par un velcro (à priori, c'est pas encore définitif, c'est une modif de Mike), relativement souple, elle est munie de lest annulaires pour compenser la flotta. Elle finit sur un DSV massif qui me fait craindre le pire en termes de confort sous l'eau (spoiler, elle se fait complètement oublier sous l'eau... comme quoi...) Like a Star @ heaven
La machine de Mike possède un AV-1 (et son hud) pour ce qui est du contrôle de la bête. A l'allumage, un check sous demande de courant (solénoide ouvert) de chacune des batteries, menu super intuitif, la calibration est top (tu ouvre l'oxy, la boucle et tu laisse faire). Petit bémol ce soir là, l'AV-1 a une cellule capricieuse, pas le NERD, c'est don un problème de câblage de l'AV-1. Visiblementcôté ordi, ça revient quand on plie un peu le câble (ça me rapelle mon divesoft, tiens  Wink ). Validation via le luxueux shearwater NERD que Mike a couplé avec la machine et on est (enfin!) parti. Pour résumé, j'ai un ordi main gauche, son hud (tout petit) côté droit du masque, le NERD à gauche. Vache... ça va pas être facile pour valsalva! Je change mon habitude de lampe, la faisant passer à gauche, histoire de pas la prendre dans la gueule quand je manoeuvre les conduits ORL. Ca fait du merdier côté gauche quand même, j'ai un peu de la peine à voir l'ordi à travers tout ça, mais comme j'ai toutes les infos dans le NERD, c'est pas dérangeant plus que ça.


Le bloc gaz


Sous l'eau, il se fait instantanément oublier... Sérieux, c'est impressionnant la facilité à driver cette machine. Les FP sont super bien placé et ne gênent au niveau respiration dans aucune position. Du fait de leur conception, on peut facilement tout vider et l'ADV Scubapro ayant la particularité d'envoyer fort, mais de pas être discret, on peut facilement jouer avec un minimal loop. Grâce à une très bonne répartition des masses, on aarrive vite à un très bon trim sans se forcer, ça change du rEvo. Durant la plongée (qui se fait de nuit et dans le froid, 5° à partir de 8-9m.), je me sens super à l'aise, un peu comme si je l'avais tout le temps plongée, cette machine. L'adjonction d'O2 est super progressive, en jouant avec les set-point, on s'en rends bien compte. Jamais je me suis fait emmener par l'adjonction auto, jamais je me suis trouvé très loin du set point, top (c'était mon premier vrai gros test d'une machine full-auto, enfin hCCR, comme dirait Paul, parce qu'il y a une buse, aussi, j'ai oublié de vous dire). Les injecteurs manuels sont bien foutus aussi, ils tombent bien sous la main dû fait de leur forme particulière.


Sorti avec la banane, mes conclusions sur cette machines sont les suivantes. Simple sans être simpliste, belle et bien finie c'est comme si elle avait toujours été là, comme une machine de référence. C'est certainement dû au concepteur qui est très à l'écoute des plongeurs et instructeurs qui ont plongé avec (rien que durant cette plongée Mike a reçu un nombre impressionnant de mail du fabricant sur des améliorations potentielles issus de ses retours d'expérience!).:merci:
Je changerai pas mon rEvo,  principalement pour les raisons évoquées (et parce que j'ai pas les sous...), mais c'est clairement une très très bonne machine, vraiment dans le haut du panier. A considérer par exemple si on veut un MEG et qu'on aimerait aussi du CE, ou si on veut un Inspi. Comme passage d'ouvert en fermé, elle est géniale de par sa prise en main ultra intuitive! Et en plus elle est vraiment belle. Perso, je m'en fout, mais je sais que pour certain c'est très important. :love: :thumb:


Dernière édition par Akronyme le Mar 17 Avr - 11:19, édité 2 fois
avatar
Akronyme
Dendrobate leucomenas (Modérateur)
Dendrobate leucomenas (Modérateur)

Messages : 1206
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 40
Localisation : Pas loin du Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par ebourzeix le Mar 17 Avr - 10:49

wahou !

long compte-rendu, bravo !

faudra que je la plonge Wink
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2472
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par jalecara le Ven 20 Avr - 0:40

Merci pour ce compte-rendu Smile

jalecara
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 236
Date d'inscription : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par acetyl-coa le Mar 24 Avr - 15:05

Merci pour cet avis, retour instructif. Cette machine m'intrigue beaucoup..

- Sur le papier, il y a le poids qui me gêne quand même.

- Et effectivement le démontage de l'engin semble compliqué, je suis habitué à ce qu'il y a de plus simple, ou presque, alors je pense que ça me bloquerait..

- Le SAV du fabriquant de l'AV1 semble tout à fait particulier et n'inspire personnellement pas confiance, en plus des bugs à répétition (que je n'ai pas moi même expérimenté, mais une connaissance, une petite dizaine d'AV1..). Un SW relié avec une connection type subconn comme sur les JJ ou ISC peut sembler une solution assez fiable et éprouvée..

- et je suis d'accord, le NERD c'est top Very Happy

Mais ça fait plaisir de voir un recycleur conçu en France (Edit : En Belgique alors...tant pis c'est bien quand même Very Happy ) et qui semble bien foutu, à un prix compétitif..


Dernière édition par acetyl-coa le Mar 24 Avr - 18:27, édité 1 fois
avatar
acetyl-coa
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 213
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Neuchatel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par Akronyme le Mar 24 Avr - 15:10

Mmh... sauf erreur c'est en Belgique et pas en France. C'est la certification CE qui a été faite en France.
Le poids ne se sent presque pas, c'est bien équilibré.
Pour l'AV1, je suis un peu comme toi, pour l'instant il y a pas grand chose qui tienne la distance niveau qualité et honnêteté par rapport à ShearWater...
avatar
Akronyme
Dendrobate leucomenas (Modérateur)
Dendrobate leucomenas (Modérateur)

Messages : 1206
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 40
Localisation : Pas loin du Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par acetyl-coa le Mar 24 Avr - 18:30

alors rectification pour la Belgique Smile. Concernant le poids, je n'en doute pas une fois sous l'eau, c'est plutôt le coté manutention / voyage - bagages soute - etc... Cela dit le plus proche concurrent semble etre le JJ et il pèse aussi un âne mort.

Disons que pour des plongeurs d'eau froide, ce n'est sans doute pas trop un point fondamental, peut être même un avantage.
avatar
acetyl-coa
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 213
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Neuchatel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par DANGUE le Ven 27 Avr - 10:20

acetyl-coa a écrit:

- Le SAV du fabriquant de l'AV1 semble tout à fait particulier et n'inspire personnellement pas confiance, en plus des bugs à répétition (que je n'ai pas moi même expérimenté, mais une connaissance, une petite dizaine d'AV1..). .

Peut étre que l'on parle de la même personne...il a revendu des AV1 , il y a eu des problémes sur au moins un dizaine d'ordi et impossible de discuter avec le fabricant qui ne veut "parait il" pas reconnaitre les soucis... Résultat, c'est un peu le KK pour tous ces possesseurs d'AV1 + pour le revendeur ..

DANGUE
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 546
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par JPL38 le Dim 29 Avr - 17:04

DANGUE a écrit:
acetyl-coa a écrit:

- Le SAV du fabriquant de l'AV1 semble tout à fait particulier et n'inspire personnellement pas confiance, en plus des bugs à répétition (que je n'ai pas moi même expérimenté, mais une connaissance, une petite dizaine d'AV1..). .

Peut étre que l'on parle de la même personne...il a revendu des AV1 , il y a eu des problémes sur au moins un dizaine d'ordi et impossible de discuter avec le fabricant qui ne veut "parait il" pas reconnaitre les soucis... Résultat, c'est un peu le KK  pour tous ces possesseurs d'AV1 +  pour le revendeur ..

A qui tu le dis Wink
mais il y a une plainte en cours car les preuves sont édifiantes et parlent d'elle même.

Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est que ces sociétés n'ont pas compris qu'ils se font le plus grand tord à ne pas "écouter" les utilisateurs et que c'est systématiquement leur faute (même si je comprends). Ces sociétés n'ont pas "intégré" les réseaux sociaux, les forums où tout se sait très très vite.
Quand on voit le xDeep qui était super, mais les problèmes à répétitions et la non prise en compte des utilisateurs (surtout sur les soucis de déco) ont littéralement "tué" cette ordi ... Le même fabricant, qui a changer de nom, recommence sur la même lancée ...

Par contre, il faudrait aussi "pondérer" sur l'AV1, la série qui "merde" c'est celle après Février 2017 et jusqu'à fin Aout (après je ne sais pas) ... Tous ceux qui ont été fabriqué Avant ont très peu de soucis (à ma connaissance).
Ensuite coté SAV AV1, l'importateur Belge a été très malin sur ce coup là, il a créé son propre SAV local avec un très bon technicien. Donc si l'AV1 est acheté dans son réseau, le SAV sera le sien Wink
Enfin concernant le Shark, Michael qui est un vrai commerçant est très à l'écoute de ses clients et il a aussi un très bon SAV... et même pour l'AV1 qu'il a fait évoluer pour sa machine ....

JP

JPL38
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 187
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 54
Localisation : Nord-isère

http://www.plongeeTek-lyon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai recycleur : SHARK rebreather

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum