Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ploof le Lun 6 Avr - 13:50

La plupart des recycleurs à injection mécanique fonctionnent en combinant flux à débit constant et injection manuelle.
Plus rare, ceux qui injectent mécaniquement de l'oxygène en mode automatique, lorsqu'une inspiration vide complètement le faux poumon. J'ai donc ouvert ce sujet pour faire l'état des lieux de ce domaine particulier :
1) en listant les différents type de dispositifs techniques (avantage/inconvénient).
2) en listant les différents recycleurs utilisant ce système.

ploof
Rana esculenta
Rana esculenta

Messages : 65
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 45
Localisation : Ile-de-france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par André MONDRY le Lun 6 Avr - 15:11

Il y a aussi ceux qui ont une injection mécanique manuelle SANS vanne à débit constant.

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par Jean-Michel le Lun 6 Avr - 19:54

"La plupart des recycleurs à injection mécanique fonctionnent en combinant flux à débit constant et injection manuelle"

je ne suis pas d'accord du tout avec cette affirmation : de quoi parle on ? CCR 02, mCCR, pSCR ??????

que nomme tu "injection mécanique" ? injection d'O2 ou de diluant ? car quasi tous les CCR sont munis d'une injection mécanique ... de diluant qui est l'ADV

si tu parles des mCCR alors oui la plupart font appel a une vanne kiss ou débit massique : c'est plus que logique car en l'absence de vanne a débit massique il faut vraiment veiller au grain et injecter très régulièrement

par contre sur le CCR02 de nombreuses machines sont sans débit massique : bel exemple : l'Oxygers , et si on parle de pSCR le DC55 est un superbe exemple d'injection mécanique sans débit massique

avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ploof le Lun 6 Avr - 20:38

Oui, je n'ai pas été assez explicite, je parle de mCCR, de CCRO2.

L'Oxygers fonctionne en contact avec le faux poumon il me semble, est-t-il le seul a le faire ?
Existe-t-il d'autres type de dispositifs, par exemple qui fonctionnerait sur le même principe que les détendeurs classique, cad en detectant via une membrane la dépression produite par une inspiration ?



ploof
Rana esculenta
Rana esculenta

Messages : 65
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 45
Localisation : Ile-de-france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ebourzeix le Lun 6 Avr - 22:21

si l'on se base sur la production actuelle (moderne) des recycleurs 100% O2, la plupart des ventraux utilisent une injection mécanique automatique (principe de la bonne vieille dépression du faux-poumon qui déclenche l'appoint): FROG (F), LAR-VII (D) et Caimano / Castoro (version CE)

Mais c'était aussi le cas sur l'Oxygers (années '50), l'Oxymixgers et le Nuovo Aro (années '70).

Les injections 100% manuelles sont en perte de vitesse du fait des normes CE qui obligent à sortir de la logique "tout humain". On peut le regretter mais c'est la tendance de fond (sans jeux de mot)...comme dans l'aéronautique.

D'un point de vue pratique, l'injection automatique ne présente que des avantages en ce sens qu'elle libère l'esprit d'une gestion. Un bémol, comme sur un détendeur, il faut idéalement pouvoir durcir l'injection (l'Oxygers a une molette sur la coque pour cet usage).

Personnellement, j'aime pouvoir injecter à ma guise et apprécie à ce titre les ventraux aux injecteurs-détendeurs anciens, majoritairement italiens.

avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2215
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ploof le Mar 7 Avr - 7:03

Très intéressant, merci.

Il est donc probable qu'un autre système type détendeur soit plus cher à produire et au final pas plus performant. D’où l'absence d'autres solutions techniques que celle exploitant l'action mécanique du faux poumon.. ..cette analyse vous semble-t-elle juste ?

ploof
Rana esculenta
Rana esculenta

Messages : 65
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 45
Localisation : Ile-de-france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par Jean-Michel le Mar 7 Avr - 8:32

ploof a écrit:Oui, je n'ai pas été assez explicite, je parle de mCCR, de CCRO2.

L'Oxygers fonctionne en contact avec le faux poumon il me semble, est-t-il le seul a le faire ?
Existe-t-il d'autres type de dispositifs, par exemple qui fonctionnerait sur le même principe que les détendeurs classique, cad en detectant via une membrane la dépression produite par une inspiration ?



attention de ne pas confondre le système de palette de l'Oxygers : quand le faux poumon se collapse ce dernier viens appuyer sur un levier déclanchant automatiquement l'apport d'O2
avec les systèmes plus modernes qui utilisent un détendeur qui va déclencher l'apport d'O2 par dépression crée dans le faux poumon
il est vrai que c'est (presque) la même chose mais pas tout a fait : dans un cas l'action est purement mécanique dans l'autre cela fonctionne par dépression qui actionne un levier

a mon sens les deux solutions ont leurs avantages et inconvénients : dans le cas de la palette directe cela impose une position et un réglage précis du levier mais c'est très simple mécaniquement, dans le cas d'un détendeur ce dernier peut être placé ou on veut dans le faux poumon mais c'est un poil plus complexe mécaniquement



avatar
Jean-Michel
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 1730
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 52
Localisation : region Parisienne

http://www.lesmala.net/plongee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par venturi le Mar 7 Avr - 11:39

J'ai tenté sur mon ventral O2 la greffe d'un ADV : inplongeable si l'on ne peut précisément, et au cours de la plongée, régler le seuil de déclenchement : on passe son temps à faire le ballon. Je suis revenu à l'injecteur manuel, l'écrasement du poumon rappelle vite à l'ordre.
avatar
venturi
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 104
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ebourzeix le Mar 7 Avr - 22:42

je crois que le facteur retenu en ce qui concerne les ventraux n'est pas tant le coût (en général on s'en tape, c'est la Collectivité qui paie) que la fiabilité.

Plus simple que l'injection manuelle, il n'y a pas; c'est même plus simple que le faux-poumon qui agit sur une palette (système particulièrement fiable lui-même).

J'ai oublié de préciser que deux fabricants transalpins ont essayé une autre voie: un système "mixte", mélange de fuite constante et d'injection manuelle.Très compact, l'ensemble ne semble guère avoir laissé des traces impérissables chez nos voisins car OMG s'est dépêché de l'oublier (fragile ? trop d'entretien ?)

Cressi Sub avec le Super Aro



Technisub avec ce modèle dont je ne connais pas le nom, également un pendulaire

ici la bague claire permet un réglage du débit par sa rotation; une bille "marque" chaque palier





pour rejoindre Venturi concernant le by-pass automatique, je déteste également ce principe sur un ventral 100% O2: on est toujours en train de se goinfrer trop de gaz.
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2215
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par venturi le Mer 8 Avr - 14:12

toutafé. bon, testé aussi avec un détendeur de rgu-fm : là, pas mal du tout, on a du 0,9L/mn, de l'injection manuelle, mais :
1) très encombrant en raison du facteur de forme sur un ventral italien.
2) maintenance délicate (en gros, pour le prix il ne faut pas les ouvrir)
avatar
venturi
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 104
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par DANGUE le Mer 8 Avr - 15:09

Pourquoi ne pas les ouvrir?? ça s'ouvre bien et ce n'est pas compliqué à nettoyer.. SAUF si l'on attend trop et que le calcaire a tout bloqué Very Happy

DANGUE
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 485
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ebourzeix le Dim 12 Avr - 19:54

et même là, le calcaire avec un peu d'acide citrique...hop ! de l'histoire ancienne

avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2215
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par André MONDRY le Dim 12 Avr - 20:23

Ca fait un bail que j'ai de l'acide citrique en paillettes mais j'ai peur d'un mauvais dosage.
Quelles sont les proportions que tu utilises.

André MONDRY
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 628
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Rainy Belgium

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par ebourzeix le Lun 13 Avr - 22:36

pas compliqué: j'y mets le doigt ! si ça pique, c'est ok.

merci aux mauvais esprits de passer votre chemin lol!
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2215
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par venturi le Mar 14 Avr - 6:30

c'est surtout que l'alliage du rgu-fm est en cochonium.
avatar
venturi
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 104
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux de l'injection mécanique automatique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum