Recycleurs O2 Soviétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Boris Plotnikoff le Mer 5 Aoû - 8:37

Bonjour,

J'ai dans ma collection plusieurs recycleurs O2 ex Soviétiques, les connaissez vous ?

le KIP 8 ( Kislorodnii Izolirouyonshii Protivogaz 8 ): Appareil antigaz isolant à oxygène.





Appareil respiratoire en circuit fermé à oxygène sous pression.
Il est constitué d’un large boîtier en alliage léger contenant la bouteille d’oxygène comprimé, le sac respiratoire munis d’une soupape de surpression, la cartouche épuratrice à chaux sodée et le système de détendeur régulateur automatique d’oxygène à la demande. Le masque du type ShIP- 26 (k) est doté d’un raccord en T contenant deux soupapes, l’une pour l’inspiration, l’autre pour l’expiration et est relié à l’appareil par deux tuyaux. Un solide harnais et une ceinture permet de porter l’appareil sur le dos. Un bouton agissant sur un vanne permet de fournir de l’oxygène en supplément ou en cas d’avarie du système automatique.
Cet appareil est essentiellement utilisé par les équipes de sauvetage dans les mines, y compris en galeries submergées et l’industrie.

L'IP 46 et 46 M  ( Izolirouyonshii Protivogz 46 et 46 M ): Masque isolant.



L’IP 46 est un appareil respiratoire en circuit fermé à oxygène produit par voie chimique. Cet appareil est destiné à effectuer des travaux en atmosphère toxique confinée ou un masque filtrant serait inopérant par manque d’oxygène
L’acide carbonique et la vapeur d’eau rejetés à l’expiration de l’oxygène respiré provoque par réaction chimique sur du peroxyde de potassium le dégagement d’oxygène et l’absorption de l’acide carbonique.
4KO2 + 2CO2 ==> 2K2CO3 + 3O2 et
4KO2 + 2H2O ==> 4 KOH + 3 O2
Son autonomie au travail est d’environ 1 heure et 2 heure au repos.
Il est constitué d’un cadre en aluminium refermant un sac respiratoire muni d’une soupape de surpression et de la cartouche régénératrice munie d’une cartouche de démarrage contenant de l’acide sulfurique, l’ensemble est contenu dans un sac muni de bretelles de transport sur la poitrine
Le masque cagoule est réalisé en feuille de caoutchouc collée et vulcanisée, les viseurs en verre sont sertis sur le masque. Un embout buccal et un pince nez complètent le masque. Un long tuyau relie le masque à l’appareil.



L’IP 46 M est identique au précédent mais comporte en plus 2 logements permettant l’introduction de cartouches d'activation  de la production d’oxygène qui le rend apte aux travaux en plongée ou l’évacuation de véhicules blindés inondés. Il était aussi en dotation pour les équipages de sous marins et les troupes du génie.

Le masque cagoule est identique à celui de l’IP 46 mais son tuyau est plus court.

L' IP 5 :



Appareil respiratoire lourd à oxygène en circuit fermé de même principe de fonctionnement que l’IP 46.
Il est constitué d’ une grosse cartouche régénératrice logée dans un sac en fort tissus caoutchouté
suspendu après le sac respiratoire contenu dans une enveloppe en tissus caoutchouté,
l’ensemble est porté autour du cou, la cartouche sur la poitrine.
Une ceinture abdominale et une sangle de dos passant entre les jambes venant se fixer au bas du sac
contenant la cartouche régénératrice, maintiennent l’appareil en place.
Comme sur l’IP 46 le sac respiratoire est muni de deux logements permettant l’introduction de cartouches d'activation  de la production d’oxygène pendant l’utilisation de l’appareil en plongée.
Le masque type ShIP – M est du type cagoule, il comporte un demi masque interne et un sanglage permettant
de maintenir le masque bien en place et évitant de le retirer par inadvertance lors de travaux sous l’eau.
L’autonomie en travail modéré est de l’ordre de 2 heures est de 3 heures au repos avec une cartouche régénérative type RP 5
L'appareil IP 5 est aujourd’hui commercialisé pour des besoins civils.

L' IDA 59 ( Individualnii Douhatelnii Apparat 59 ) Appareil respiratoire individuel.



C’est l’appareil respiratoire standard de sauvetage des sous-mariniers et des plongeurs intervenant en plongée profonde. Il est aussi utiliser à terre pour intervenir dans des ambiances toxiques et confinées.
C’est un appareil en circuit fermé à mélange respiratoire. la production d’oxygène hybride est assurée par voie chimique et par une bouteille de gaz comprimé, une seconde bouteille d’hélium comprimé assure le mélange respiratoire.
Un système de détendeurs automatiques assure les proportions nécessaires du mélange respiré en fonction de la profondeur de plongée.
Les bouteilles de gaz et la cartouche régénératrice sont logées dans un sac en cuir porté sur la poitrine tandis que le sac respiratoire muni d’une soupape de surpression est porté autour du cou.
Une ceinture abdominale et une sangle de dos passant entre les jambes venant se fixer au bas du sac contenant la cartouche régénératrice et les bouteilles, maintiennent l’appareil en place.
L’appareil illustré est équipé d’un masque MIA -1 pour utilisation à sec. Les appareils utilisés à bord des sous marins ne comportent pas de masques, il se banchent directement sur le masque intégré au vêtement étanche de sauvetage.

Il existe bien d'autres recycleurs d'origine soviétique dont certains sont très utilisés en plongée, je pense que vous les connaissez bien.

Boris Plotnikoff

Boris Plotnikoff
Tétard
Tétard

Messages : 26
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 81
Localisation : 92320 Chatillon

http://www.gas-masks-from-all-the-world.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Akronyme le Mer 5 Aoû - 8:51

Merci beaucoup pour la présentation!
Je ne connaissais pas bien la série des IP (probablement parce qu'ils sont plus liés au sauvetage "au sec" que les IDA).
Par contre, j'ai plongé le dernier, l'IDA59, modifié pour ne fonctionner qu'à l'oxygène, donc profondeur max 7m. C'est celui de Marc (raira sur le forum)
La partie génération d'oxygène est intéressante, quoique dangereuse au niveau chimique. Par contre, je n'ai jamais vu quelqu'un qui utilisait le "superoxyde" (le peroxyde de potassium), ni même où en trouver...
Quelques photos prises sur le site d'Eric concernant la plongée avec l'IDA en oxy pur:







avatar
Akronyme
Dendrobate leucomenas (Modérateur)
Dendrobate leucomenas (Modérateur)

Messages : 1143
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 39
Localisation : Pas loin du Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Akronyme le Mer 5 Aoû - 8:57

Et lors de notre sortie annuelle à Roussay (cette fois c'est moi qui le plonge):



avatar
Akronyme
Dendrobate leucomenas (Modérateur)
Dendrobate leucomenas (Modérateur)

Messages : 1143
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 39
Localisation : Pas loin du Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Nostromo le Mer 5 Aoû - 9:10

Le DSV du premier modèle (KIP 8 ) a l'air magnifique! Quelle forme géniale!

Quand on voit celui de l'IDA 59, on se dit que ces engins étaient prévus pour résister à tout. Quelle pièce incroyable!

Petite voix intérieure : "On en trouvera, du superoxyde... On en trouvera." What a Face


Dernière édition par Nostromo le Mer 5 Aoû - 9:37, édité 1 fois (Raison : Smiley recalcitrant.....)
avatar
Nostromo
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 412
Date d'inscription : 31/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Boris Plotnikoff le Mer 5 Aoû - 9:11

Re bonjour,

le seul endroit ou il soit possible de trouver du superoxyde est en Russie, ils continuent à utiliser les IP 4, IP 5 et IP 6 à des fins civiles donc à commercialiser des cartouches de KO2.

Mais certainement pas du KO2 en vrac !!!

Boris

Boris Plotnikoff
Tétard
Tétard

Messages : 26
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 81
Localisation : 92320 Chatillon

http://www.gas-masks-from-all-the-world.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Akronyme le Mer 5 Aoû - 9:26

Si les cartouches sont compatibles avec l'IDA, pourquoi pas... héhéhé!

Reste à trouver quelqu'un qui a les contacts.
avatar
Akronyme
Dendrobate leucomenas (Modérateur)
Dendrobate leucomenas (Modérateur)

Messages : 1143
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 39
Localisation : Pas loin du Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par DANGUE le Mer 5 Aoû - 12:43

Si vous avez des n° de référence ou autres indications sur ces cartouches, je peux essayer de faire fonctionner mon réseau en Russie Wink

DANGUE
Lithobates catesbeianus
Lithobates catesbeianus

Messages : 507
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Boris Plotnikoff le Mer 5 Aoû - 13:33

Bonsoir,

Non, les cartouches IP 4, IP 5 et IP 6 ne peuvent absolument pas se monter sur un IDA.

d'autre part, je n'ai jamais démonté l'IDA que je possède, mais je crois savoir que la cartouche filtrante
se démonte afin de remplacer son contenu.

Je me pose aussi une question, comment avec un masque intégral, surtout cagoule, qui n'a pas de valve
de mise à l'air libre, peut on faire une ventilation avant d'utiliser l'appareil sans risquer une anoxie ?

Boris

Boris Plotnikoff
Tétard
Tétard

Messages : 26
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 81
Localisation : 92320 Chatillon

http://www.gas-masks-from-all-the-world.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Boris Plotnikoff le Mer 5 Aoû - 16:36

Bonsoir,

pour mémoire, il existe un recycleur à KO2 américain , l'OBA M2 de l'US Navy fabriqué par MSA :



L’ Oxygen Breathing Apparatus M 3 est un appareil respiratoire en circuit fermé à oxygène produit par voie chimique. Cet appareil est destiné à effectuer des travaux en atmosphère toxique confinée ou un masque filtrant serait inopérant par manque d’oxygène.
L’acide carbonique et la vapeur d’eau rejetés à l’expiration de l’oxygène respiré provoque par réaction chimique sur du peroxyde de potassium le dégagement d’oxygène et l’absorption de l’acide carbonique.
Son autonomie au travail est d’environ 1 heure et 2 heure au repos.
Il est constitué d’un cadre en aluminium autour du quel et maintenu un sac respiratoire muni d’une soupape de surpression et dans le quel est placée la cartouche régénératrice munie d’une cartouche de démarrage contenant de l’acide sulfurique, l’ensemble est complèté de bretelles de transport sur la poitrine.

A ma connaissance, je n'ai jamais entendu parler de tentative d'essais en plongée, mais pourquoi pas !

Boris Plotnikoff

Boris Plotnikoff
Tétard
Tétard

Messages : 26
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 81
Localisation : 92320 Chatillon

http://www.gas-masks-from-all-the-world.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par ebourzeix le Mer 5 Aoû - 22:39

super intéressant...je ne connaissais pas ces machines précisément même si je les avais parfois rencontrées sur Ebay ou FB.

Merci pour ce petit descriptif :thumb: :thumb: :thumb:
avatar
ebourzeix
Dendrobate tinctorius (Administrateur)
Dendrobate tinctorius (Administrateur)

Messages : 2300
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : beautiful Switzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Patplouf le Ven 14 Aoû - 14:35

Boris Plotnikoff a écrit:Re bonjour,

le seul endroit ou il soit possible de trouver du superoxyde est en Russie, ils continuent à utiliser les IP 4, IP 5 et IP 6 à des fins civiles donc à commercialiser des cartouches de KO2.

Mais certainement pas du KO2 en vrac !!!

Boris

Le superoxyde est conditionné en bidons d'environ 25 kilos." />
A+.
Pat.
avatar
Patplouf
Lithobates sylvaticus
Lithobates sylvaticus

Messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 72
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recycleurs O2 Soviétiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum